Accueil > Spectacles > Artistes > Arthur GANDER
Arthur GANDER

 Théâtre de la Chouc'routerie
20 rue Saint-Louis - 67000 STRASBOURG
Tél : 00 33 (0)3 88 36 07 28 - Fax : 00 33 (0)3 88 24 16 49
theatre@choucrouterie.com

 

 
Arthur GANDER

Après trois années à Paris dans l’école du Cours Florent, où il a tout appris sauf le cabaret (c'est-à-dire rien), Arthur débarque à la Chouc’. Il se sent un peu perdu au début mais étant grand, beau, fort, intelligent et modeste, il finit par s’intégrer. Aujourd’hui, il est très touché par ses camarades de la revue et y prend beaucoup de plaisir…

 

 

 

Comment suis-je arrivé à la Chouc’ ??
Acteur-serveur pendant de longues et pesantes années… jusqu’au jour où :

« Théâtre de la choucrouterie cherche
Comédien(ne) bilingue (français-alsacien)
Ecrire 20 rue St Louis 67000 Strasbourg »

C’est alors que je me suis empressé de répondre ceci :
Je profite des 5 petites heures d’attente entre deux avions (Aahh les vacances...) pour répondre a votre annonce parue dans le journal. Il semblerait que vous cherchez un comédien bilingue Français - Alsacien, même si je ne remplis pas parfaitement le critère demande (je suis trilingue Français - Alsacien - Allemand) je me permet de vous soumettre ma candidature. Originaire de la région de Sélestat je baigne dans l’alsacien dès mon plus jeune âge, ne sachant pas parler français avant d`arriver a l’école (et ne le parlant pas beaucoup mieux en en sortant). C’est également a Sélestat que j’ai pu voir tous les étés la troupe de la Choucrouterie, une fois parmi les moustiques du lac de canotage ou sur la scène du square Ehm.

Soucieux de suivre une formation professionnelle dans le domaine du spectacle, je me suis rendu a la capitale afin d’intégrer le Cours Florent, école gérée par un alsacien. L’occasion pour moi de me familiariser avec différentes techniques théâtrales et de perdre ma technique dialectale. Aujourd’hui mes références culturelles sont Nicolas Sarkozy, Brice Hortefeux, Christine Albanel et mon maître a penser est l`ex-député mais toujours maire, Gilbert Meyer.

Pardon je m`égare, plus sérieusement je suis et j`ai toujours été un « sale petit con de jeune » ou plus précisément comme me le répète souvent mon entourage, un « Fraacha Hund ». Arrivant au terme de ma formation et désireux de revenir en Alsace, je perçois votre annonce comme une véritable bouteille a l`amer et j’espère donc pouvoir vous rencontrer prochainement pour une collaboration qui je l`espère sera fructueuse.

Cordialement, 
Arthur Gander

Et après un long et fastidieux casting, me voilà !!!

  Retour à la page précédente