Merci !

Votre inscription est prise en compte.

Artistes

Michael Alizon

Michael

ALIZON

Lors de ses études musicales, Michael Alizon obtient un Diplôme d’Etudes Musicales incluant un premier prix de saxophone à l’unanimité avec félicitations du jury, un premier prix de musique de chambre ainsi qu’un premier prix de Jazz à l’unanimité. Coordinateur du Département Jazz et Musiques Improvisées, il enseigne le saxophone, le jazz et les musiques Improvisées au Conservatoire et à l’Académie Supérieure de Musique de Strasbourg. 
Compositeur pour les formations dont il est leader, il aussi est l’auteur de « Le Jazz Facilement » ed. Dhalmann, méthode d’initiation au Jazz et à l’improvisation, et de pièces pour grands ensembles. Parallèlement il mène une carrière de musicien improvisateur, au sein de plusieurs formations dont actuellement Les Couloirs du Temps, Tango Inspirations, Michael Alizon Trio, Michael Alizon Scan Projet, straSax, Bernard Struber Z’tet.
Il a partagé la scène notamment avec Jerry Bergonzi, Franck Agulhon, Daniel Humair, Jean-François Jenny Clarck, Birélie Lagrène, Georges Robert, Steve Potts, Benjamin Moussay, Pierre-Alain Goualch, Emil Spanyi, Eric Echampard, Bruno Chevillon, Médéric Collignon, François Merville, Luc Isenmann, Dee Dee Bridgewater, Ernie Hammes, Stéphane Guillaume, Kit Downs, Jean-Charles Richard, Daniel Zimmerman, Jean-Luc Cappozzo, Stephan Oliva... Il participe également à la Tournée d'été de la Chouc' en juillet 2018. Il collabore à de nombreux enregistrements discographiques dont certains sont salués par la critique notamment straSax « Frags » - Choc Jazzman / Bernard Struber Z’tet « Les arômes de la mémoire » - Choc Jazzman.
Jeanne Barbieri

Jeanne

BARBIERI

Chanteuse et comédienne, auteur, compositeur, interprète Après une formation en piano classique, Jeanne Barbieri se consacre entièrement à la voix à travers le chant et le théâtre. Elève de Claudia Solal, dans le département jazz et musiques improvisées du Conservatoire de Strasbourg et munie d’une licence en musicologie, elle se forme au chant lyrique auprès de Mélanie Moussay et au théâtre au sein de différentes compagnies. Chanteuse dans le quartette de jazz Auditive Connection (lauréat de la tournée Jazz Migration 2015) et dans l’orchestre balkanique-rock l’Electrik GEM depuis 2013, elle est interprète dans le duo Anak- Anak (sélectionné pour la tournée 2017-2018 des Jeunesses Musicales de France) et auteur-compositeur-interprète dans le duo de chansons BELETTES (lauréat de la tournée 2016-2017 du Mégaphone Tour). Elle évolue ainsi au sein de différentes esthétiques qui sont le terreau de son univers vocal et poétique.Elle mêle directement le chant et le jeu au sein de la compagnie villatheatre de Chiara Villa, avec laquelle elle travaille comme comédienne, musicienne et assistante à la mise en scène, notamment dans Il Molière (2015) et Éclats d’ombre (2017).Parallèlement au travail de création, elle transmet l’improvisation et la technique vocale à l’Université d’Arts du Spectacle et à l’Ecole des Arts Décoratifs de Strasbourg. À travers ses rencontres musicales (Phil Minton, Joëlle Léandre...) et théâtrales (Yoshi Oïda, Omar Porras...), elle poursuit continuellement ses recherches sur le corps et la voix
Karim Barbouchi

Karim

BARBOUCHI

Danseur hip-hop
Jean-Marie Barnewitz

Jean-Marie

BARNEWITZ

Comédien
Fayssal Benbahmed

Fayssal

BENBAHMED

Fayssal est, comme son nom ne l'indique pas, un pur produit du terroir alsacien ! Originaire de Kaysersberg (la plus belle ville du monde) il a débuté le théâtre à la ligue d’improvisation de Strasbourg avant de créer sa propre compagnie, le Théâtre de l'Oignon. Après avoir étudié l’Art Dramatique au Conservatoire Régional de Strasbourg, il suit la formation Comédie Musicale du Conservatoire Nadia et Lili Boulanger de Paris et crée son spectacle solo « Le monde sans les enfants » et un groupe de musique vocale déjanté, « Fool Box ». Il fait ses débuts au cinéma en 2010 dans le très beau long métrage de Philippe Claudel, « Tous les Soleils ». Il a également joué dans les téléfilms, « Reporters » (Canal+), « La Chanson du Dimanche » (Comédie!), « Les Invincibles » (Arte) et sera à l'affiche de « Hop'la Trio », la nouvelle série d'Alsace 20 à partir du 25 septembre 2013. Il est aussi pensionnaire de la tournée d'été de la Choucrouterie et de la Revue Scoute.
Laurence Bergmiller

Laurence

BERGMILLER

Toute petite, elle était déjà entourée d’un grand-père comédien et d’un père musicien et le privilège de démarrer à 17 ans au Barabli. Après quelques années passées au théâtre alsacien de Schiltigheim elle atterrit en 2004 dans le temple de la Choucrouterie où elle s’est entourée de gais lurons.
Cathy Bernecker

Cathy

BERNECKER

Comédienne et metteuse en scène. Cathy Bernecker a fait ses armes au cabaret « Le Barabli » de Germain Muller. Elle prendra part à la revue des « Scouts » pendant une dizaine d’années et à quelques revues de la « Choucrouterie ». Au théâtre, elle a travaillé à la création de pièces contemporaines en alsacien, sous la direction de Christian Hahn et de Francis Freyburger. Elle s’est produite en Allemagne, à Stuttgart avec Simone Rist et à Offenburg avec Edzard Schoppmann. Par ailleurs, elle a été dirigée dans des
créations en langue française par Gian Gianotti, Jean-Marie Meshaka, Francis Haas, Pierre Diependäele, Alex Lutz, Christophe Laedlein, Francis Freyburger, Pascal Holtzer et Chantal Richard.


Elle a mis en scène le Théâtre de Lichtenberg, interprété des petits rôles dans des films tournés dans la région, créé un tour de chant en alsacien et participé à plusieurs spectacles musicaux produits par le Théâtre de la Choucrouterie…

 

Alex Lutz a fait appel à elle en qualité d’assistante pour les mises en scène d’ « Ils se re-aiment » de Michèle Laroque et Pierre Palmade, ainsi que pour l’émission « Le débarquement » de Jean Dujardin, diffusée par Canal+.  

C’est à France 3 Alsace, que naît le personnage de Mademoiselle Mamsell, cette drôle d’institutrice qui parle pour le plaisir des mots, pour l’amour de sa langue maternelle et la truculence de ses expressions. Ses leçons d’alsacien sont diffusées par France 3 Alsace et France Bleu Alsace… Elles ont aussi fait l’objet d’un livre édité par la Nuée Bleue.

 

Sébastien Bizzotto

Sébastien

BIZZOTTO

Comédien, metteur en scène et auteur

 

Ancien élève des classes de jazz et d’art dramatique du Conservatoire de Strasbourg, il débute au théâtre classique (Molière, Dostoïevski) puis entre à la ligue d’improvisation de Strasbourg. En 2000, il créé le duo « Association Deux Malfaiteurs »
avec Thomas Gallezot. S’en suivent plusieurs spectacles d’humour dont " Quand je serais grand, je serais italien". En 2005, il créé son spectacle, seul en scène « Highway to Elles » qu’il jouera aux quatre coins de France et notamment au Point-Virgule à Paris. En 2006, il gagne le 1er prix lors du concours d'humoristes du Festival du Rire de Villeneuve-sur-Lot et enchaîne avec un 3e prix à Boud'rire près de Neufchâtel en Suisse avec Highway to Elles".

En duo avec Antonia de Rendinger, il joue "Pour le prix d'un" depuis 2011 et a fait différentes apparitions sur France 4. En 2011, il remonte seul sur scène avec un nouveau spectacle « Marrez-vous les uns les autres ! », mis en scène par Alex Lutz et Céline D'Aboukir présenté au Festival Off d'Avignon en 2013.


Ayant déjà plusieurs cordes à son arc (comédien, musicien, auteur), il passe, en 2005, à la mise en scène avec « Pourquoi j’ai mangé mon père » à l’Espace Rohan de Saverne et à la Choucrouterie. En septembre 2007, il met en scène une adaptation
de trois nouvelles de Marcel Aymé. Début 2008, il signe la mise en scène du spectacle des musiciens de "La Fanfare en pétard et la mise en voix de lectures dans le cadre des"Actuelles des TAPS" de Strasbourg. Il enchaine ensuite avec l’adaptation et la mise en scène du bestseller régional de Laurence Winter « Ciel ! Mon mari est muté en Alsace » au théâtre de la Choucrouterie. (plus de 100 dates et plus de 28 500 spectateurs à ce jour).

 

S’enchaînent alors, les mises en scène de « Double vie » et de « L’héritage » de Gilles Chavanel en 2010 et 2011 au Théâtre de la Choucrouterie. Lors de la saison 2011-12, il écrit et met en scène une pièce hommage : « En passant par Bourvil ! » sur une idée de Roger Siffer. En 2012-2013, il coécrit avec Lionel Heinerich et met en scène un spectacle autour de la grand figure du cabaret alsacien : Germain Muller, « La Chère main de Germain » En 2014, il met en scène un spectacle autour du grand personnage « Cerf Berr ». En 2016, il créé une musico-conférence humoristique et délirante sur les rapports entre le cerveau et la musique et intitulée "Singing the Brain". Il fait également la mise en scène de l'adaptation alsacienne du "Père Noël est une ordure" - "D'r Wihnachtsmann esch e Dracklappe" sur une idée de Roger Siffer.

 

Au cinéma, on peut le voir en pleine partie de pétanque avec Vincent Lindon dans “La confiance règne” d’Etienne Chatiliez ou en Mariachi dans "Les Bêtises" d'Alice et Rose Philippon. A la télévision on a pu le croiser dans "Capitaine Marleau" de Josée Dayan sur France 3 et dans quelques séries sur ARTE. 

 

Il est auteur, comédien, musicien depuis 2009 dans la revue satirique du Théâtre de la Choucrouterie de Strasbourg. 

Nathalie Cellier

Nathalie

CELLIER

Comédienne et metteuse en scène
Christian Clua

Christian

CLUA

Guitariste. Il s’est produit sur scène, entre autres, aux cotés d’artistes tel que Virginie Schaeffer, Cooky Dingler, Roger Siffer, Michel-Yves Kochmann, Marienko … Il a accompagné les bluesmen américains du label « Dixiefrog » lors de leurs tournées françaises : Arthur Nielson, Big Ed Sullivan, Pat The White. Il a également accompagné les bluesmen américains du label « Music Maker » lors de leurs tournées françaises : Pat Mother Cohen, Alabama Slim. Il a aussi accompagné des chanteurs américains de country music : Tony Lewis et John Permenter. Il est également musicien de studio pour de nombreuses productions discographiques françaises, suisses et allemandes. Il a participé à de nombreux spectacles produits par la Chouc' : "Tournées d'été"; "Donne ta langue aux blues" et "Dîner-spectacle en jazz".
Céline D'Aboukir

Céline

D'ABOUKIR

Comédienne et metteuse en scène. Formée à l’école du TJP à Strasbourg, elle intègre la ligue d’improvisation puis la troupe « Les Improvisateurs » avec laquelle elle fera cinq saisons d’ "Improvisations" et la pièce « Un chalet en enfer ». Au Théâtre de la Choucrouterie à Strasbourg, elle créé « Dans les étoiles », spectacle seule en scène mis en scène par Alex Lutz. De 2003 à 2005, elle a participé à l’émission hebdomadaire « Tea t’Heim » sur France 3 Alsace pour laquelle elle a écrit et interprèté des sketches notamment avec Huguette Dreikaus. En septembre 2005, elle joue dans « Pourquoi j’ai mangé mon père » d’après Roy Lewis à l’Espace Rohan de Saverne puis au Théâtre de La Choucrouterie. De 2006 à 2008, elle devient la souffre-douleur de « Monsieur Ferdinand » sur Télé Alsace avec Richard Andrieux. En 2007, elle joue dans « Aymé » adaptation de nouvelles de Marcel Aymé créée par la Compagnie des Malfaiteurs, au théâtre de la Choucrouterie et au relais culturel de Thann. Depuis 2008, elle joue auprès de Raphaël Scheer dans la pièce la plus diffusée de la Chouc' (+ de 28500 spectateurs), "Ciel ! Mon Mari est muté en Alsace". Elle joue aussi plusieurs pièces classiques comme « les Trois Soeurs » de Tchekhov, « Crime et châtiment » de Dostoievski « Richard III » de Shakespeare, « Le Médecin malgré lui » « Hortense a dit :« Je m’en fous » de Feydeau, « Tartuffe » de Molière, « Antigone » de Sophocle (2012), « Candide » de Voltaire (2013), "L'Avare" de Molière, les Fausses confidences" de Marivaux. Elle réalise la mise en scène de plusieurs spectacles de Guy Riss : "Le Miggess de Guygess - Em Guygess siner Miggess" en 2017 et "Jusqu'à l'or c'est pas coton" en 2018 auquel participe également Manuela Gross et Marc Hanss.
Angelo Dolcemare

Angelo

DOLCEMARE

Pianiste
Francis DOLT

Francis

DOLT

Comédien
Sophie Dungler

Sophie

DUNGLER

Chanteuse
Erwin Siffer

SIFFER

Erwin

Actuellement professeur de piano, jazz et musiques improvisées au Conservatoire de Strasbourg, Erwin est pianiste, improvisateur, compositeur et claviériste. Titulaire du DE, il est franco allemand et a a habité à Avignon puis Lyon et a enseigné à Annecy et Obernai. Parallèlement, il mène une carrière de musicien improvisateur dans des formations dont actuellement les "ES trio", "Stedwin", "Tcheky Kario"… Expériences multiples et éclectiques: leader, sidemen, composition pour le théâtre, concours (prix Jazz à la Défense, finaliste Jazz à Vienne), premières parties (L Sclavis, M Ducret, Steve Coleman, E Truffaz, W Breuker…), direction de stages de jazz, programmateur d’un festival de blues, cabaret… Formation piano auprès de Benjamin Moussay, Stephan Oliva, premier prix à l’unanimité. A participé à de nombreux enregistrements, dont un hommage à Jimi Hendrix en sextet, un duo avec le guitariste américain Rick Hannah, en piano solo… Références scéniques : Douma jazz festival Algérie, jazz à Sète, jazzebre Perpignan, Periscope lyon, Ajmi avignon, Jazz Action Valence, Hot club Lyon, Cheval blanc Schiltigheim, Nancy jazz pulsation, festival Radio france de Montpellier, jazz à Vannes, jazz à Vienne, la Défense paris jazz festival, Liquid club Luxembourg, centre culturel Bamako, festival jazz à Ouagadougou, Crest jazz vocal, jazz à la Petite Pierre, jazz à Colmar, … A partagé la scène notamment avec: John Tchikai, Hugues Mayot, Marcel Loeffler, Gunther Bollman, Sebastien Liado, Georges Apperghis, Bireli Lagrene, Serge Lazarevitch, Tchavolo Schmitt, Mickael Alizon, Franck Wolf, Mark Lys, Baptiste Herbin, Celine Bonnacina, Jean Marc Robin, …
Camille Evrad

Camille

EVRARD

Chanteuse et flûtiste
Stéphane Galeski

Stéphane

GALESKI

Musicien
Gander Arthur

Arthur

GANDER

Comédien
Quentin Geiss

Quentin

GEISS

Batteur
Noémie George

Noémie

GEORGE

Danseuse-chanteuse
Fanny George

Fanny

GEORGE

Danseuse-Chanteuse
Martin Graff

Martin

GRAFF

Après avoir travaillé brièvement comme pasteur à Strasbourg et Sarreguemines, il a commencé une carrière de journaliste et d'essayiste essentiellement dans les médias allemands. Il écrit et publie dans les deux langues, pour la radio, la télévision, le théâtre ou le cabaret. Ses chroniques franco-allemandes, dans lesquelles il change de langue dans la phrase sont publiées depuis de nombreuses années dans les journaux allemands tels que "Die Rheinpfalz" et "Badische Zeitung". Son article « Je t'aime moi non plus », écrit pour le journal "Die Zeit", en janvier 2003, à l'occasion du 40e anniversaire du Traité de l'Élysée, a été proposé en France au programme du baccalauréat, option allemand, en 2004. Il est toujours au programme dans les lycées français, aux éditions Nathan Projekt Deutsch, 2005, et aux programmes de l'agrégation. Martin Graff est l'auteur de plus de deux cents films - magazines, téléfilms, documentaires - consacrés aux relations interculturelles entre la France et l'Allemagne, mais également aux pays de la grande Europe. Par exemple la série Le réveil du Danube », ZDF, diffusée également sur Arte. Il est l'auteur de films cultes à la ZDF comme "Deutschland im August" ou "Strassenbekanntschaften", série télévisée où il embarque à bord de sa voiture les auto-stoppeurs ou "Die Welt in einer Schneeflocke", une traversée en solo des Alpes où il s'entretient avec les passagers des télésièges sur la signification de l'existence. Pour France télévisions - France 3 Alsace - il a réalisé plusieurs séries en solo dont "Bons baisers du Hohneck", "Alsace vagabonde" ou "Vagabondages d'hiver". Il travaille également régulièrement pour les radios publiques allemandes. Dans les années 1970, il s'est entretenu avec Claude Lévi-Strauss, Roland Barthes, Alain Robbe-Grillet, Michel Tournier, Martin Walser, Dieter Wellershoff, Hans Küng ... Dès 1975 il s'est distingué avec le film "Printemps sur le Rhin/Frühling am Rhein", une descente du fleuve avec de jeunes Français et Allemands, commenté avec Michel Meyer, diffusé le même jour, le 8 mai, sur Antenne 2 et la ZDF, selon le modèle d'Arte, qui a vu le jour 17 années plus tard. Cinéma-Théâtre avec Roger Siffer au Maillon, Strasbourg. Le kougelhopf d'or, « La » voyage, Dieu est alsacienne. One man show au théâtre de La Choucrouterie, Strasbourg : Les Alsakons, Mange ta choucroute et tais-toi, Casino Fritz et Double « Je », une pièce où Martin Graff francophone( sur scène) s'entretient avec Martin Graff germanophone (à l'écran). Cabaret-Frontière avec Klaus Spürkel à Riegel, Allemagne, dont Sause in Versailles – la grande bouffe. En français et en allemand, qui est joué régulièrement depuis 2003 en France et en Allemagne. Les deux comédiens organisent les rencontres franco-allemandes en tant que chefs du protocole et passent en revue les clichés qui pourrissent la vie des peuples.
Manuela Gross

Manuela

GROSS

Comédienne
Marc Hanss

Marc

HANSS

Musicien
Daniel Hoeltzel

Daniel

HOELTZEL

Comédien
Stéphane Jost

Stéphane

JOST

Comédien
Dominic Kleiss

Dominic

KLEISS

Comédien
Marcel Loeffler

Marcel

LOEFFLER

Musicien - accordéoniste
Lomir Zingen

Chorale

LOMIR ZINGEN

Théâtre en l'Air - Lufteater
Champagne Mademoiselle

CHAMPAGNE

Mademoiselle

Artiste burlesque et chanteuse de jazz, Morgan Spengler devient sur scène « Champagne Mademoiselle » : une artiste effeuilleuse burlesque, cet art qui allie humour et délicatesse du déshabillage. Les habitués de la Choucrouterie ("Tournées d'été", "Avril ne te découvre pas d'un fil") et de l’Espace K connaissent bien celle qui est aussi chanteuse de jazz : « J’aime les paillettes et les plumes ! Le burlesque, c’est être libre sur scène, peu importe ton physique, ton sexe… » Elle participe en tant que jury à « Together, tous avec moi » sur M6 aux côtés de Garou. Elle lance également le premier Strasbourg Burlesque Festival en février 2019 dans le cadre de "Strasbourg mon amour".
Susanne Mayer

Susanne

MAYER

Comédienne. Née à Kiel, (que bien des Alsaciens s’obstinent à confondre avec Kehl !) dans le grand Nord allemand, en pleine période de reconstruction du pays. Enfance nomade, d’abord dans plusieurs villes allemandes, puis carrément expatriation jusqu’en Ethiopie où elle va au lycée franco-éthiopien jusqu’au bac. Lequel bac français n’est pas reconnu en Allemagne en cette période de préhistoire : il faut donc qu’elle opte pour des études en France. On lui conseille de ne pas aller à Strasbourg où l’université ne souhaite pas être, je cite, « re-germanisée». C’est donc là qu’elle ira. Touche à tout, elle atterrit en journalisme, sans d’ailleurs aller jusqu’au diplôme. Ce qui ne l’empêche pas de décrocher un poste de stagiaire, puis de titulaire : en ces temps bénis, on recrutait sans faire une fixation sur des diplômes. Journaliste de presse locale, elle l’a été jusqu’à sa retraite anticipée. Entretemps, proche de Siffer et de sa Chouc’, elle finit par craquer pour la scène. Ce sont d’abord des chansons allemandes ou bilingues, dans des pièces de « théâtre chanté » créés à la Chouc’ et la participation aux tournées d’été. C’est ensuite l’émission radio « Arrache-moi la jambe », où elle présente notamment la chronique de Frau Mayer, et enfin, la revue satirique qui se poursuit à ce jour. Parfaitement bilingue, fascinée par les langues, elle a un faible pour l’allemand dans le répertoire de Brecht ou encore, celui de Marlene Dietrich : avec la complicité de pianistes tels que Henri Muller ou Jenny Macquart, elle a monté des spectacles autour de ces répertoires. Dans le civil, elle est la compagne de Roger Siffer et la mère de ses trois enfants.
Jean-René Mourot

Jean-René

MOUROT

Né en 1986 à Nancy, Jean-René Mourot suit une formation classique au Conservatoire de Nancy en trompette, piano et musique de chambre. Il s'oriente à son adolescence vers les musiques « actuelles » dans diverses formations. Ces dernières lui permettent de mettre un pied dans le monde professionnel de la musique. Il étudie par la suite le piano jazz, les musiques improvisées, la composition, et l'arrangement au Conservatoire de Strasbourg, notamment dans la classe d'Eric Watson. Il sort en 2012 un premier EP piano solo, très bien accueilli par la presse, et enchaîne depuis les projets de composition et d'improvisation : -« Les couloirs du temps », duo de compositions avec Michael Alizon (saxophone) (ELU CITIZENJAZZ/OUICULTUREJAZZ) -« Chroniques de l'Imaginaire » : duo improvisé avec Bruno Tocanne (batterie) (ELU CITIZENJAZZ) -« Le Tricycle », trio (prix du jury du Golden Jazz Trophy 2014, sous la présidence de Jean-Claude Casadesus, finaliste au tremplin jazz d'Avignon)... Son parcours l'a mené dans différents pays : Etats-Unis, République Tchèque, Bolivie, Colombie, Belgique, Suisse, Allemagne, Hongrie, Slovaquie, Ukraine... À côté de ces projets personnels, il continue à évoluer dans diverses formations de musiques actuelles, notamment « les Garçons Trottoirs » (accordéon, trompette, chant), avec plus de 500 concerts en 10 ans, 15000 disques vendus. Il continue à être très actif en studio, en tant que musicien et arrangeur. À 30 ans, il a une trentaine de disques présents dans sa discographie. Il continue son chemin en cultivant la polyvalence.
Nathalie Muller

Nathalie

MULLER

Comédienne
Christina Murer

Christina

MURER

Comédienne
Michel Ott

Michel

OTT

Apprentissage de l’orgue dès l’âge de six ans, autodidacte au sein de l’orchestre de variété familial dès huit ans, puis apprentissage du piano classique et de l’harmonie à partir de dix ans (auprès de H.Waechter). Passage en classe de Jazz du Conservatoire National de Région de Strasbourg, et participation à des master-class de piano jazz. Professionnel depuis 1990, joue dans tout type de contextes : pianiste solo (piano-bar, concerts solo dans différents festivals, accompagnement de cours de danse …), pianiste accompagnateur de chanteurs, chanteuses, comédiens.. (Cécile Solin, Don Bennington, Marie-Anne Cayrouze, Virginie Schaeffer, Jewly, Christian Fougeron (Raft), Clémentine, Luc Schillinger…), pianiste et « clavier » de différents groupes de jazz ou de variété (Roger Siffer, Cookie Dingler, Six de Sax, Sum Brazil, French Acoustic…), soliste au sein de l’orchestre de chambre d’Epinal… Direction musicale, arrangements et compositions pour le cabaret (La Choucrouterie, Les Scouts..) et pour de nombreux spectacles événementiels . Professeur en son numérique et informatique musical pour la section régie de l’école du Théâtre National de Strasbourg en 2000. Nombreuses références au titre de musicien de tournée et de studio en jazz, mais également en variété . Maître de chant pour les sous-titrages lors des diffusions en direct d'opéras pour ARTE depuis 2010. Créations dans différents domaines du spectacle : décors pour la compagnie Ex Vivo ; conception et réalisations de spectacles d’objets et de marionnettes pour la rue avec la compagnie Les Zanimos (nombreuses tournées dans toute l’Europe en tant que comédien-manipulateur) ; compositions musicales pour la formation « JazzOtt Quartet », pour spectacles jeunes public, pour livres + CD (L’éveil muiscal à la maternelle, ed. Retz, janvier 2007 ; l’éducation musicale à l’école élémentaire, ed. Retz, janvier 2009 ; « Les écoles qui chantent »…) ; pour divers artistes et comédiens ; nombreuses réalisations de bandes-son pour le théâtre, le film d’animation, le cabaret, et réalisations de CD d’artistes dans le studio personnel mais également travaux de composition et réalisations complètes de musiques pour comédies musicales, travaux d’arrangements, de relevés…
Affiche Mozart

ENSEMBLE

PASSERELLES

Florence Felz (mezzo), Rebecca Joy-Lohnes (soprano), Magda Lukovic (mezzo), Jean Moissonnier (basse) - Piano : Hector Sabo Présentateur : Dan Leclaire
Dominique Renckel

Dominique

RENCKEL

Comédien. Dominique RENCKEL a fait des études de théâtre à Bruxelles (Ecole Lassaad) et Paris (Studio Pygmalion). Son engagement va vers le jeu d'acteur mais aussi la marionnette (Flash Marionnette) ou vers l'Opéra puisqu'il y a fait deux assistanats à la mise en scène pour J-Claude Malgoire et Gildas Bourdet. Au théâtre il a cheminé avec de nombreuses compagnies strasbourgeoises depuis une petite vingtaine d'années. Il joue auprès de Céline D'Abourkir et Raphaël Scheer dans le spectacle intitulé "Un Alsacien à Nancy", mis en scène par Sébastien Bizzotto et produit par le Théâtre de la Choucrouterie.
Guy Riss

Guy

RISS

Comédien et auteur. Après avoir passé avec succès le concours d'entrée du TNS et suivi quelques cours qu'il considérait comme trop sérieux, Guy Riss décide de tenter sa chance ailleurs. On le retrouve dans des petits rôles au Théâtre Alsacien de Strasbourg, à la radio aussi, où il fait un temps le pitre du côté de Radio Nuée Bleue puis Radio France Alsace. Depuis 2002, il fait parti de la troupe de la Revue satirique de la Chouc' et incarne le célèbre "Chilibébère Meyer, maiiiiiiire de Koooooolllllllllllmaaarrrrr". En 2016, Guy Riss décide de se lancer dans le one-man show. Il crée sa société de production RG Production et il écrit et joue un spectacle présenté à la fois en alsacien et en français "Em Guygess siner Miggess - le Miggess de Guygess" sur une mise en scène de Céline D'Aboukir et avec la complicité d'Olivier Aguilar à la régie. Ce premier opus se jouera à la Chouc' à guichet fermé et en tournée. En 2018, Il décide de créer un nouveau spectacle avec la même équipe complétée par la talentueuse Manuela Gross et son acolyte Marc Hanss : "Jusqu'à l'or c'est pas coton".
Raphael Scheer

Raphaël

SCHEER

Comédien. Élève de la classe d’Art Dramatique du Conservatoire de Strasbourg et diplômé de l’École des Arts Décoratifs de Strasbourg, il joue au sein de la Mesnie H. de nombreuse pièces classiques comme « Les Fourberies de Scapin », « LeTartuffe », « Le neveu de Rameau » ou « Le mariage de Figaro ». Il est auteur de différentes pièces comme « Retour de confetti en 2003 » au TAPS Gare à Strasbourg ou « Les histoires de la vieille blatte », en 2005, spectacle de contes pour adultes pour lequel il est seul en scène. Raphaël a également écrit et interprété des spectacles de chansons avec Murielle Rivemale : en 1999 « Chansons à mordre » au Kafteur. Et « Les jardins sans pépins » en 2002. En 2005, il interprète le rôle principal de « Pourquoi j’ai mangé mon père » d’après Roy Lewis au Théâtre de la Choucrouterie à Strasbourg. Il écrit, en 2006, une pièce jouée au TAPS à Strasbourg et au XXe Théatre à Paris: « Le roux dans la bergerie ». Il deviendra d'ailleurs artiste associé aux TAPS de 2006 à 2008. En 2007, il incarne un Flegmon exceptionnel dans « Aymé » adaptation de nouvelles de Marcel Aymé créée par la Compagnie des Malfaiteurs, au Théâtre de la Choucrouterie et au Relais culturel de Thann. En 2008, il joue avec Céline D'Aboukir dans le spectacle le plus diffusé de la Chouc' (+ de 28500 spectateurs : "Ciel ! Mon Mari est muté en Alsace" .En 2015, il participe à la coécriture du spectacle « Un Alsacien à Nancy » avec Sébastien Bizzotto. Depuis 2008, il fait parti de la Revue des Scouts.
Jean-Pierre Schlagg

Jean-Pierre

SCHLAGG

Comédien, chanteur et metteur en scène. Après des études secondaires (pas très concluantes), il fait un nombre assez incalculable de petits boulots. Il a même été flic pendant un temps. En 1969, il est auditeur libre au CDE (Centre Dramatique de l’Est) à Strasbourg. En 1972, il se lance dans la chanson alsacienne et le groupe « D’Scheligemer » est crée. De 1981 à 1995, il engage sa carrière de comédien ici et ailleurs et crée en 1995 une société d’événementiel et d’ingénierie culturelle « JPS Consulting ». Toujours la même année, il sera chargé de mission pour l’événementiel et le bilinguisme à la Ville et la CUS de Strasbourg. De 2000 à 2003, il crée et dirige le SCALA (Théâtre Urbain à Strasbourg). Jusqu’en 2009, il est chargé de la direction de l’atelier théâtre du Neudorf et puis travaille à la Ville de Strasbourg comme chargé de mission dans l’équipe des Assises de la Culture. Depuis 2010, il est nommé Conseiller technique au cabinet du Maire et du Président de la Ville et de la Communautré Urbaine de Strasbourg en charge de la Culture régionale, du bilinguisme et de l’interculturalité ains que du spectacle vivant. Depuis 2017, il rejoint la troupe de la Revue satirique de la Chouc' et joue également le Père Noël dans la version alsacienne du "Père Noël est une ordure - D'r Wihnachtsmann esch e Dracklappe".
Marie Schoenbock

Marie

SCHŒNBOCK

Chanteuse et comédienne, auteur, compositeur, interprète Diplômée du Conservatoire de Strasbourg en jazz et musiques à improviser et d’une licence d’arts plastiques, Marie Schoenbock se produit d’abord pendant cinq ans dans Des joues fraîches comme des coquelicots, spectacle nommé aux Molières 2007 et mis en scène par Eve Ledig (le Fil rouge Théâtre). En 2009, elle crée sa propre compagnie, La Cie des Belettes, où elle réunit des artistes, musicien(e)s et comédien(e)s pour expérimenter différentes propositions musicales et scéniques. En 2012, elle intègre pendant ans ans la classe du Studio Muller de Paris pour suivre une formation d’actrice et de jeu face caméra. Elle travaille alors comme comédienne pour des petits rôles à la télévision sous la direction d’Eric Woreth, Josée Dayan, Jérémie Guez, Pierre Loechleiter, Éric Duret, Denis Malleval. Elle joue aussi au théâtre dans L’été où le ciel s’est renversé de Claudine Galea, mis en scène par Eve Ledig, et plus récemment, dans Un récital aux enfers, adapté du Verfügbar aux Enfers de Germaine Tillion et mis en scène par Angie Pict (Compagnie Mémoires Vives). Parallèlement à son métier de comédienne et chanteuse, elle transmet aussi son savoir-faire au sein de différentes structures pédagogiques : l’INECC Luxembourg, Cadence, l’Université de Strasbourg, l’ADIAM 67. Forte de ses expériences, Marie Schoenbock poursuit aujourd’hui son travail artistique au sein du duo vocal, BELETTES (lauréat de la tournée 2016/17 du Mégaphone Tour), dans lequel elle est auteur-compositeur-interprète.
Roger Siffer

Roger

SIFFER

Personnage truculent maniant volontiers l’humour féroce comme une arme, apparaissant en général là où on ne l’attend pas, il a toujours refusé la confortable position de vedette alsacienne. Il brandit ses slogans comme une massue : « Nous sommes des Indiens de l’Europe ».


À ses débuts de chanteur, il puisait largement dans les traditions, collectant les chansons de rues, se faisant accompagner sur scène par des instruments anciens. Ce travail est présent dans ses 7 disques et dans de nombreuses compilations. Néanmoins, Roger Siffer a très rapidement refusé de se confiner dans la torpeur rassurante et poussiéreuse de l’histoire. Aussi, le protestsong, la chanson engagée, a pris le pas sur le folklore. Mais, la militance est désabusée : « Je ne suis pas un missionnaire en chaussettes blanches ». De plus, Roger a toujours eu envie de dépasser l’histoire pour ne pas se complaire dans la nostalgie de bon aloi. Il a choisi le rire grinçant, l’exagération abusive et une naïveté qui ne trompent personne.


Ses spectacles sont, à la fois sérieux et drôles, tristes et gais, visuels et musicaux, irrévérencieux et philosophiques. C’est un décapage du passé et du présent, de l’histoire d’ici et d’ailleurs


Le comédien-auteur, etc…

Ceci étant une bio, précisons tout de même que Roger est né en 1948 à Villé, dans la plus belle des vallées du monde, qu’il fit des études de philosophie sans éclat (licence et demie-maîtrise), et qu’il vint à chanter sa langue maternelle suite à un abus de vin blanc (alsacien s’entend !). Il a fait 7 trente centimètres qui se sont vendus comme des bretzels en Alsace.

 

Il a également été producteur télé à France 3 pendant 6 ans (variétés et actualités culturelles).

 

Animateur de l’émission de cabaret satirique « Arrache-moi la Jambe », 2 heures hebdomadaires pendant 10 ans sur Radio France Alsace.


Editeur, il a produit une bonne partie de la chanson alsacienne, il a participé à de nombreux films-télé en Allemagne (avec Percy Adlon entre autres) et en Suisse. Il a édité des calendriers d’insultes, etc…


Auteur d’un livre paru chez Lattès « A chaque fou sa casquette » et de « Morceaux choisis » à la Nuée Bleue, auteur et acteur de 3 comédies ciné-musicales avec martin Graff (dont « Dieu est alsacienne »).


Chanteur à travers le monde : au Congo en 1989, en Inde, au Japon, en Thaïlande, en Corée et en Chine en 1990, en Syrie en 1994 et 1995 et dans presque tous les pays d’Europe.


Comédien depuis 1983 (« Le Petit Prince », « Histoires Extraordinaires », « Schnug », « Professor Knatschké »).


Il a écrit des chroniques, Glossen et commentaires hebdomadaires pour Radio Victoria (Allemagne 1991-1993), SWF Fribourg (Allemagne 1993-1997), SR Saarbrücken (Allemagne 1993-1997). Ila tenu le rôle principal dans la « dramatique » radio Hutzelmann (série pour enfants) au SDR Stuttgart (Allemagne 1994-1997).


Comédien dans des feuilletons radio (« Hörspiel » pour SWF Baden Baden et Fribourg (Allemagne).


Prix du journalisme franco-allemand en 1984


Il a fondé le Théâtre de la Choucrouterie en 1984 et occupe toujours le poste de directeur. Ce lieu accueille plus de 20 000 spectateurs chaque saison. D’innombrables spectacles y ont été créés : « Vizavi » d’après Karl Valentin, « D’r Theatermacher » de Thomas Bernhard, « Peep Show in de Vogese » de Markus Köbeli, « D’Nacht grad vor em Wald » de Bernard-Marie Koltès,

« D’Mamsell Maire » et bien sûr les revues satiriques en alsacien et en français…


Depuis plus de 30 ans, Roger et toute sa troupe partent en tournée d’été, les premières années en roulotte, pour sillonner les villes et les villages d’Alsace. Chaque année, ce spectacle mêle des sketches et des chansons multilingues selon une thématique définie avec, en final, une quête à l’ancienne. En effet, les artistes passent dans le public qui remplit de grands paniers avec des œufs, du schnaps, du lard et autres nourritures terrestres…


Grand prix 2002 de la musique traditionnelle.


Officier des Arts et des Lettres en décembre 2004.


Et dire qu’il rêvait de devenir majorette et faire du twirling bâton…

 

Dany Sohn

Dany

SOHN

Comédien
Morgan Spengler

Morgan

SPENGLER

Artiste burlesque et chanteuse de jazz, Morgan Spengler devient sur scène « Champagne Mademoiselle » : une artiste effeuilleuse burlesque, cet art qui allie humour et délicatesse du déshabillage. Les habitués de la Choucrouterie ("Tournées d'été", "Avril ne te découvre pas d'un fil") et de l’espace K connaissent bien celle qui est aussi chanteuse de jazz : « J’aime les paillettes et les plumes ! Le burlesque, c’est être libre sur scène, peu importe ton physique, ton sexe… » Elle participe en tant que jury à « Together, tous avec moi » sur M6 aux côtés de Garou. Elle lance également le premier Strasbourg Burlesque Festival en février 2019 dans le cadre de "Strasbourg mon amour".
Stagiaires de CACTUS

CACTUS

STAGIAIRES

Comédiens amateurs
Lauranne SZ

Lauranne

SZ

Lauranne Sz est comédienne et cabarettiste, issue d'une formation électique et rigoureuse. Au Sudden Théâtre, aux Cours Cochet puis au Conservatoire du 9e arrondissement à Paris, auprès d'Anne Denieul et de Claire Ruppli, elle apprend l'Art Dramatique en profondeur. Au Conservatoire, elle découvre les ficelles de la technique vocale. Elle y poursuit également une formation de danse initiée plusieurs années auparavant, notamment au centre Rick Odums. Depuis, elle travaille dans divers projets, du cinéma au théâtre en passant par le cabaret et la comédien musicale, dans l'exigence et la passion de l'interprétation. En 2018, elle intègre la troupe de la Revue satirique du Théâtre de la Choucrouterie.
Thomas Valentin

Thomas

VALENTIN

Compositeur-pianiste-comédien. Titulaire d’un Diplôme d’Etudes Musicales en musiques à improviser au Conservatoire de Strasbourg, il a étudié le piano jazz avec Benjamin Moussay, Stéphane Oliva et Eric Watson. Il suit en parallèle un stage de clown avec Pascale Giovaninnetti et un stage de théâtre d’objets avec Jacques Templeraud. Il rencontre, au sein du Conservatoire, la chanteuse Jeanne Barbieri et le violoncelliste Alexis Thépot avec qui il forme un trio « A notre tutoiement » mêlant chansons à texte, jazz et musiques improvisées. Il a composé la musique pour les courts-métrages de Bastien Simon : Aujourd’hui 16 janvier en 2005, L’art de la chute en 2012. En tant que comédien-musicien, il a joué dans tous les spectacles de la compagnie "Scène Musicale Mobile" depuis sa création en 2007 : "Camerata Musica", "L’Oreille du Prince", "Madame s’éclate", "Le débat déraille". Il est le créateur sonore dans "Chez Lucille et Céleste" en 2011 (installation vidéo sonore et plastique). En 2012, il créé le duo « Maglite et Flycase » sur des compositions personnelles influencées de jazz, de musique contemporaine et de flamenco. Depuis 2013, il arrange et accompagne au piano « Paul » (Paul Barbieri) auteur-interprète sur un répertoire de chansons originales (Sorti de l’EP « Des routes » en février 2014), et continue à croiser les médiums artistiques… En 2017, il intègre la troupe de la Revue satirique du Théâtre de la Choucrouterie dans l'équipe des pianistes (aux côtés d'Erwin Siffer et Jean-René Mourot).
Alphonse Walter

Alphonse

WALTER

Comédien
Franck Wolf

Franck

WOLF

Saxophoniste depuis l’âge de huit ans, arrangeur et compositeur, Franck Wolf a étudié le saxophone et les percussions au Conservatoire de Strasbourg. (Médaille d’or en saxophone et en musique de chambre). Depuis 2004, Franck a participé, aux côtés de Biréli Lagrène, à 4 albums, un DVD parus chez Dreyfus Jazz et Universal, et à plus de 400 concerts à New-York, Montréal, Moscou, Vienne, Marciac, La Haye, Istanbul, Paris ... Il joue actuellement au sein du quartet du guitariste avec Jean-Yves Jung à l’orgue et Jean-Marc Robin à la batterie (www.bireli-lagrene.com). Membre fondateur des groupes straSax et Triophone, il crée en 2011 le Franck Wolf Trio avec Marcel Loeffler à l’accordéon et Davide Petrocca à la contrebasse (CD « Bol d’air » paru en février 2013). Depuis janvier 2014, Mieko Miyazaki et Franck Wolf unissent leur musique, en duo, afin et de faire découvrir au public la sublime harmonie entre le koto, instrument représentatif du Japon, et le saxophone. (CD « Dankin » paru en juin 2015) Franck a également joué avec : Didier Lockwood, André Ceccarelli, Dominique Di Piazza, Hadrien Feraud, Andy Narrel, Steve Ferrone, Diego Imbert, Franck Agulhon… (www.franckwolf.com)
Pilou Wurtz

Pilou

WURTZ

Pilou Wurtz a commencé l'étude de la guitare basse en autodidacte. Par la suite il a fréquenté les cours du Cedim à Strasbourg ainsi que la classe de jazz du Conservatoire Régional de Strasbourg. Il a également étudié la contrebasse avec Joe Krenker. Il débute sa carrière professionnelle grâce à l'ouverture du club "Le Funambule" dans lequel il fait partie de la section rythmique attitrée jusqu'en 1988. Cela lui permet de jouer en concert avec Bireli Lagrène, Al Singer, Bob Moover, Mark Loewenthal ou Sigfried Kessler. Bassiste titulaire de l'Orchestre Régional de Jazz (ORJ) jusqu'en 1992. Il a joué également avec Pierre Moerlen, Rainer Pusch, Pierre Lange, La Macumba, Peter Perfido ... Discographie : CD (ORJA - 1991), CD (Pierre Lange Double Concept '), CD (Salsa Candela ' Amor Eterno '), CD (Philippe Ochem Money Jungle Quintet ' Danger à Tanger ' - 1998), CD (Triophone ' Un jour ailleurs ' 2005)...
Muammer Yilmaz

Muammer

YILMAZ

Aventurier comédien